Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ça va mieux en l'écrivant !...

... ENCORE FAUT-IL LE LIRE AVANT !

La fille du train, de Paula Hawkins

Publié le 18 Août 2015 par Alain Schmoll

Août 2015

Ce livre n'était pas pour moi. Je le savais avant, il m'avait suffi de consulter la 4ème de couverture : "un suspense formidable... jusqu'au bout de la nuit! ", "préparez-vous à être ensorcelé, à devenir obsessionnel ". Mais en ouvrant ce blog où je réunis mes critiques de lecture, je m'étais promis d'être objectif, ouvert à tout, sans préjugé discriminant. J'ai donc lu La fille du train de bout en bout.

C'est un thriller, parait-il. Je n'ai pas spécialement "thrillé". C'est vrai, il y a un meurtre, et donc un assassin, qui n'est formellement dévoilé que dans les dernières pages. Mais avec les évidentes fausses pistes que l'auteur balance pendant 300 pages, on n'est pas vraiment surpris (en plus, on s'en fiche, c'est la fin du livre, ouf !).

Le livre se présente sous forme de monologues de trois personnages féminins. Dans ces monologues, qui s'enchaînent et s'entrecoupent, l'auteur fait dire à ces femmes,  en intégralité et de façon répétitive, tout ce qu'elles font, tout ce qu'elles pensent, tout ce qu'elles ressentent ; et même quand elles cachent quelque chose, elles précisent bien qu'elles cachent quelque chose pour que le lecteur comprenne bien.

A les lire, les femmes sont toutes à la recherche d’un maître. Jalouses et enfermées dans leurs fantasmes, quand tout ne se passe pas comme elles veulent, elles pleurnichent et elles boivent. Quant aux hommes, ils sont évidemment violents, libidineux, menteurs et manipulateurs.

Dans ce livre, qui ne présente ni ligne directrice, ni finesse d'écriture, les radotages interminables de Rachel - la fille du train - sur l'alcool qu'elle ingurgite massivement, en conscience qu'elle ne devrait pas, ses pleurs, ses vomissements, ses saignements ont fini par me donner la nausée.

  • FACILE     o   J’AI AIME… PAS DU TOUT
Commenter cet article

daniele baudier 11/07/2017 08:11

et bien moi, j'ai aimé même si je suis d'accord, il y a quelques radotages.